Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Restauration d'un Dnepr MT-16

Ce blog raconte la restauration d'un side-car : un Dnepr MT-16, acheté en Ukraine et restauré en France

Interruption du signal, mais poursuite des travaux.

Interruption du signal, mais poursuite des travaux.
Interruption du signal, mais poursuite des travaux.

J'avoue, j'ai eu la flemme. Maison, travaux, autres projets moto. J'ai eu la flemme d'alimenter ce blog, depuis... novembre 2008 ! Pourtant, le Dnepr roule désormais. les éléments de carrosserie repeints et surtout il a été remonté à la faveur de la présence en France de mon cousin ukrainien Bogdan, qui a pu lui accorder le temps dont je manquais. Voici une photo avant/après du side-car. L'objectif est aujourd'hui de participer avec à la concentration de Millevaches 2017, qui aura lieu sur le plateau du même nom. Je posterai ultérieurement les étapes décisives du remontage et je remercie les visiteurs...

Reprise des hostilités

Reprise des hostilités
Reprise des hostilités

Salut à tous, voilà bien longtemps que ce blog n'avait pas été mis à jour. Vous vous en doutez, c'est parce que la restauration du Dnepr elle-même n'avançait plus. Plusieurs raisons à cela, la première étant une restauration d'un autre genre, celle d'une maison. Enfin, il faut reconnaître que cette dernière offre au Garage Polaroil des locaux enviables, qui font oublier le box des débuts. Ca repart donc, avec le réfection de la boîte de vitesse. Je dois avouer qu'il ne s'agit pas là d'une partie de plaisir, pourtant j'ai réuni plusieurs sources documentaires, à savoir le part-list, le manuel de...

Investissons dans l'amortissement

Paulo Polaroil
Investissons dans l'amortissement
Investissons dans l'amortissement

Vous pouvez me traiter de feignasse, vous n'avez pas tort. Tout de même, j'ai un peu avancé depuis la dernière mise à jour de ce blog. Ben m'avait ramené deux garnitures de selle, que j'ai du refixer sur les armatures fraîchement epoxiées. Pour vous donner une idée de la difficulté de la chose, c'est à peu près comme si vous essayiez de plier en quatre un pneu de voiture. Malgré tout, je suis parvenu à regarnir mes selles, après avoir fait tremper l'assise en caoutchouc dans de l'eau chaude pour l'assouplir, ainsi qu'on pesant de tout mon poids sur l'armature. Gino Polaroil m'a également aidé pour...

De la bonne came...

Paulo Polaroil
De la bonne came...
De la bonne came...

Après avoir été chercher quelques pièces qui avaient échappé à la première tournée de zingage, j'ai remonté le flasque de frein avant, avec mâchoires neuves, ressorts, axes, bielettes et visserie zinguée. Du coup, j'obtiens un superbe frein à tambour, à commande double came : Z'avez vu, même les ressorts ont été zingués, même si on les voit pas. Si c'est pas du perfectionnisme... Bon, ok c'est beau, mais c'est pas sûr que ça soit efficace pour ralentir les 350 kilos de la machine.

Pinstrippin'

Paulo Polaroil
Pinstrippin'
Pinstrippin'

Salut à tous ! Aujourd'hui, comme il fait trop froid au garage, je m'attelle à des travaux de peinture qui peuvent s'effectuer au chaud, dans l'appartement : la peinture des filets blanc du réservoir. Je ne me sens pas les tracer à main levée à l'aide d'un pinceau à filets, aussi vais-je procéder à un masquage à l'aide de ruban adhésif. Je n'aurai qu'à barbouiller ensuite.Je me muni du matériel idoine : petit pot de peinture blanche brillante et très couvrante ( glycérophtalique ), pinceau à forte capacité de rétention (merci Manolo), white-spirit, ruban adhésif de masquage pour courbes, carton...

La Passion du Tuning...

Paulo Polaroil
La Passion du Tuning...
La Passion du Tuning...

... touche également le Garage Polaroil. S'écartant un peu plus chaque jour de la définition de la Rougne Improbable décrite dans les statuts du Moto Club Polaroil, le Dnepr se pare d'artifices clinquants afin de masquer ses origines paysannes : Bientôt la sono 12x500W dans le panier, et à moi les concours de décibels sur le parking du Leclerc.

C'est quelle couleur, ca ?

Paulo Polaroil
C'est quelle couleur, ca ?
C'est quelle couleur, ca ?

Bonjour à tous, Mercredi dernier fut l'occasion de visiter les sous-traitants du garage Polaroil. J'ai déposé les supports de selles, les pares-jambes ainsi que le "carénage" et toutes les pattes de fixation afférentes dans une boîte de sablage et peinture epoxy. J'avais au préalable débosselé les pare-jambes, qui sont réalisés dans une tôle si fine que la couche de peinture va sérieusement les renforcer. Pour ceux qui ne connaissent pas la moto revêtue de ses atours d'hiver, la voilà : Par ailleurs, j'ai amené les caches culbus, le flasque de frein avant ainsi que le marchepied de side à polir....

Moteur remonté, youpi !

Paulo Polaroil
Moteur remonté, youpi !
Moteur remonté, youpi !

Ca y est, le moteur est remonté, il me reste à polir le cache-culbu droit, et bricoler sa fixation, le filetage dans la culasse merdoie. Solution ukrainienne jusqu'ici employée : bloquer la tige avec un écrou. Solution plus occidentale : refaire le filetage un poil plus gros et adapter une tige filetée. Part ça, l'est quand même beau le moulin. Tout semble tourner normalement, sans efforts particuliers, sans bruits bizarres. En tout cas, lorsque je le tourne à la main !

De bien belles jantes...

Paulo Polaroil
De bien belles jantes...
De bien belles jantes...

J'ai récupéré les quatre jantes sablées et peintes à l'époxy. Elles ne sont pas plus rondes qu'avant, mais elles ont meilleure gueule. J'ai monté une roue vite fait, sans serrer les rayons, pour voir ce que ça donnait, c'est pas mal : Patrick, du MC Les Barbours, m'a proposé de me les rayonner. D'abord les deux de la moto, puis celles du side. Je suis passé le voir cette après midi, il y avait une vieille Jawa comme neuve sur sa table élévatrice, un bicylindre au carburateur enfermé derrière un joli cache aileté, comme celle-ci : Par ailleurs, il remontait une BSA triple ex-chaipuki, dotée d'un...

Bilan provisoire

Paulo Polaroil
Bilan provisoire
Bilan provisoire

Aujourd'hui, Paulette et moi sommes allés parcourir la campagne sarthoise embrumée pour récupérer les quatre moyeux, donnés à polir. Alors, vraiment, pour les 40 euros demandés, c'est pas la peine que je passe des heures à faire ça avec mon pauvre matériel monté sur ma perceuse coincée dans l'étau. Pour vous donner une idée : voici l'état des moyeux avant : Et voilà après : Même les marques de fonderie ont été gommées. C'est beau, hein !? Peu de Dnepr à travers le monde peuvent s'enorgueuillir de posséder de tels moyeux. Du coup, je me demande si je vais réellement réutiliser les jantes même pas...

1 2 3 > >>